" Humour toujours"

 

Tu te résouds à mon amitié
Et moi je ne peux que t'aimer
Ce n'est rien ça va me passer

Vivement que finisse cet été

Tu m'appelles tous les jours
Souriante, je te dis bonjour
Entendre ta voix, je suis pour
Tu me dis, "je viens", je cours

De toi, je n'ai pas le droit de rêver
Tes chaînes, je ne peux les ôter
En moi, reste l'envie de te trouver
Comme tu m'aurais trouvé

Je m'éloigne, c'est mon tour
Mes pas sous le ciel sont si lourds
Mes questions te font devenir sourd
Je suis fatiguée de ce parcours

On aurait jamais du se rencontrer
Tu me l'écris sur papier glacé
Et moi, tous mes défauts de te citer
Pour croire que c'est facile d'oublier

"Pas une amitié ça, c'est de l'amour"
C'est ce que les autres disent, autour
Alors je cours, je fuis, je crie oh secours
Il ne me reste que tes mots de velours

Je t'imagine sur ta moto, rouler
Vers d'autres horizons, ta liberté
Je marche, seule, dans mes pensées
Avec la musique qui me fait vibrer

Notre rencontre, nous en avons fait le pourtour
Nos émotions, nous ne pouvons donner libre cour
Je n'ai plus qu'à te dire dans un cri sourd
Humour toujours
Toujours

Rose (25 août 2004)