Laura ma soeur, Arles ma ville......

 

Je ne sens plus le battement de mes cils

Les murs de notre ville ne voit plus ton sourire
Les rues de notre ville n'entend plus tes rires
Je les entends souvent te supplier de revenir

Arles continue de vivre, essaye de te pardonner
Tes pas sur son sol lui manque, elle a oublier
L'oubli de cet sensation que toi seul lui transmetté

Des larmes de détresse sont déssinés sur le chemin
Le chemin que l'on emprunté main dans la main
Nous pleurons de te voir partir sans nous si loin

Seul je parcours les ruelles que tu as abandonné
Seul je les traces pour ne plus y pensé
Je cours le long des ruelles pour oublié

Mes larmes coulent le long des rigols
Nos souvenirs défilent sur le sol
Morceau d'enfance je décolle

Avec toi vivre ici illusion amère
Le gout et l'amour d'Arles je perd
Vous deux étaient mes seuls repère....

 

SUZAN