PERSONNE D’AUTRE

C’est vendredi soir, rendez-vous avec les musiciens

Pour une répet, et l’envie de vous voir,

vous,

J’arrive au studio, la musique est notre seul lien

Je vous demande un micro, de banalités en bonsoir,

Vous,

Un petit sourire, naturel, l’air de rien

Prendre un café et s’asseoir

Avec vous,

Mais c’est juste dans mes rêves, les miens

Je ne sais rien de votre bon vouloir,

Vous,

Sauf que vous aimez les paradis artificiels

Si au moins, de vos cigarettes roulées

Vous pourriez me voir

aussi bien roulée

que Monica Bellucci

De mon côté, j’ai beau chercher,

Je ne vois personne d’autres que vous

J’ai beau chercher

Je ne vois personne d’autres que vous

Vous

C’est vendredi soir, je sais que vous êtes

musiciens

De jazz, envie de vous entendre un soir

Vous,

Dans un café, m’asseoir

Vous regarder jouer, ce serait bien

Vous,

Même si cela reste un rêve, l’air de rien

Sans à priori, restez là et ne rien savoir

De vous, de vous,

Sauf que vous aimez les paradis artificiels

Si au moins, de vos cigarettes roulées

Vous pourriez me voir

aussi bien roulée

que Monica Bellucci

De mon côté, j’ai beau chercher,

Je ne vois personne d’autres que vous

J’ai beau chercher

Je ne vois personne d’autres que vous

Vous

(Rose – 3 mai 2005)